Animation : Connais-tu le bon Samaritain ? Luc 10.30-35

Publics : Adultes Familiers Jeunes Peu familiers
Méthodes : L'écrit L'imagination La mémoire La parole
Textes bibliques : Luc
Durées : Moyenne
Guide de l'animateur (PDF)

Si vous avez trouvé cette
animation utile :

Abonnez-vous à la newsletter

Jouer avec la mémoire des uns et des autres pour reconstruire et peut-être reconsidérer une parabole de Jésus qui porte le nom de son personnage principal.


Luc 10.30-35 RessourcesContexte initial

Cette animation biblique a été proposée à des enseignants catholiques appelés à faire de la catéchèse auprès d’élèves du secondaire.

 Intérêt

  • Revenir à une parabole biblique connue par le nom de l’un de ses personnages, « Le bon Samaritain ».
  • Découvrir l’intérêt de replacer cette parabole dans son contexte littéraire.
  • Donner du temps pour l’appropriation personnelle du texte biblique en se projetant dans les pensées de l’un des personnages de l’histoire.

Aspects pratiques

Préparer une salle spacieuse avec des chaises disposées en demi-cercle. Prévoir quelques tables pour la fin de la séance.

Télécharger les textes bibliques, la Visite guidée et les fiches d’appropriation en un seul document PDF.

Consulter autres traductions sur le site de l’ABF.

Déroulement

Accueil et présentations (10 mn)

Les participants s’installent sur des chaises, en cercle, de façon à se voir et à se parler aisément. L’animateur/trice annonce que la séance va être consacrée au récit biblique traditionnellement intitulé« Le bon Samaritain ».

L’animateur invite chacun à se présenter et à exprimer, en quelques mots, ce qu’évoque pour lui « le bon Samaritain » (une image, une question, une notion, un sentiment, etc.). C’est un moment de libre expression, sans commentaires. L’animateur veille à l’écoute respectueuse et à ce que chacun fasse de la place à l’autre pour sa prise de parole.

 Entrée en matière (20 mn)

Se remémorer l’histoire biblique du « bon Samaritain » (10 mn)

L’animateur annonce que le groupe va travailler à se remémorer l’histoire, telle qu’elle est racontée dans le Nouveau Testament. Pour ce travail de mémoire, les participants sont répartis en 2 groupes : le groupe 1 rassemble les personnes qui ont déjà lu cette histoire biblique

Le groupe 2 rassemble les personnes qui n’ont jamais eu l’occasion de la lire ou qui n’en ont qu’un lointain souvenir.

Remarque : il se peut que tous les participants se rangent dans un même groupe !

Quelle que soit la répartition

  • le groupe 1 a pour tâche de reconstituer de mémoire le récit biblique qui raconte l’histoire du « bon Samaritain ».
  • le groupe 2 a pour tâche de remplir les trous du texte que l’animateur distribue.

Si les groupes sont nombreux, les participants se regroupent en petits groupes de trois.

Confronter les textes (10 mn)

Que le travail de reconstitution soit terminé ou non, l’animateur interrompt cette séquence au bout d’une dizaine de minutes et demande aux différents sous-groupes de dire comment ils ont vécu cette expérience.

Puis il invite un sous-groupe à lire le texte qu’il a reconstitué (peu importe qu’il appartienne au groupe 1 ou 2). Il demande ensuite à d’autres sous-groupes qui ont réalisé des reconstitutions différentes de lire leur version (qu’elle soit achevée ou non).

Les participants soulignent les éléments qui les ont frappés, à l’écoute de ces versions (éléments omis et ajoutés, notamment).

 Ce moment se termine avec la lecture du texte tel qu’il se trouve dans l’évangile selon Luc. L’animateur/trice distribue à chacun ce texte.

 Visite guidée du texte biblique (20 mn)

On reste dans les mêmes petits groupes. L’animateur distribue à chacun la visite guidée et la lit. Il s’assure que les participants en ont compris les termes.

« Un homme descendait de Jérusalem à Jéricho… »

  • Suivre le parcours de cet homme : relever les étapes, les événements qui surviennent et compliquent et/ou soutiennent son projet. Finalement, parvient-il à destination ?
  • D’autres personnages interviennent dans ce récit : noter leurs traits caractéristiques, préciser leurs projets et rôles respectifs, les situer les uns par rapport aux autres. Quels constats faites-vous ?

Bilan de la visite guidée du texte (20 mn)

L’animateur demande aux participants de rapporter les constats auxquels ils sont parvenus en fin de visite en petit groupe. Il invite le groupe à évaluer le rapport entre ces constats et le texte avec des questions comme : ces propos, reposent-ils sur le texte, précisément ? Sont-ils pertinents ou bien discutables ?

Puis l’animateur lit le texte de Luc 10.25-29 et 36-37 à haute voix. Il demande aux participants si l’ajout du contexte donne à l’histoire un sens nouveau et laisse du temps pour la discussion.

 Appropriation, actualisation (20 mn)

Pour encourager les participants à revenir au texte de façon personnelle, l’animateur propose à chacun de s’identifier à l’un des personnages de la parabole et d’écrire ce que celui-ci aurait pu noter dans son journal intime au soir de l’événement raconté par le texte biblique.