Animation : La femme et le dragon. Apocalypse 12

Publics : Adultes Averti Familiers
Méthodes : L'écrit
Textes bibliques : Apocalypse
Durées : Longue (>90 mn)
Guide de l'animateur (PDF)

Si vous avez trouvé cette
animation utile :

Abonnez-vous à la newsletter

Lire l’Apocalypse fait entrer dans un univers étrange ou les symboles font signe au lecteur. Explorer cet univers à plusieurs pourrait nous aider à nous repérer !


Contexte initial

Cette animation biblique a été vécue lors d’un synode national de l’Église protestante unie, où les délégués, tout en appartenant à la même Église, ne se connaissaient pas forcément. L’animation s’est déroulée sur une soirée et une matinée afin de donner l’occasion aux délégués de faire de la place aux Écritures qui « font signe ».

Intérêt

  • Se familiariser avec le monde des symboles bibliques utilisés par le livre de l’Apocalypse
  • Aborder un texte du livre de l’Apocalypse réputé « difficile »
  • Inviter les participants à lire le texte comme tel, sans interprétation préétablie.

Aspects pratiques

Prévoir une salle assez grande pour permettre à des sous-groupes de travailler sans se gêner (si le groupe est nombreux une ou plusieurs petites salles pour les sous-groupes sont bienvenues). Bien préparer les diverses feuilles, notamment en les imprimant sur du papier de coloris différents.

Télécharger le texte biblique, le texte à trous et les visites guidées A et B en un seul document au format PDF.

Consulter d’autres traductions sur le site de l’ABF.

Déroulement

  Entrée en matière (20-30 mn)

L’animateur/trice distribue une feuille et un crayon à chaque participant et demande à chacun de choisir rapidement 5 mots que lui suggère le mot « signe » (il s’agit de mots, pas de phrases !). Ensuite, il/elle invite les participants à se rassembler par 2 et à se mettre d’accord pour sélectionner 5 mots parmi les 10 dont ils disposent ensemble, et encore par groupes de 4 et de 8, selon la  Méthode Cascade.

Entrée dans le texte biblique (25 mn)

Le texte à trous est distribué à chacun. Dans des petits sous-groupes de 3 à 5, les participants découvrent le texte biblique selon la  Méthode Texte à trous. L’animateur explique la démarche et précise qu’il ne s’agit pas de faire preuve d’imagination, mais de rechercher les mots et expressions qui s’ajustent au sens du texte.

A l’issu de ce travail,  l’animateur lit le texte biblique et invite les participants à écouter attentivement. Il en distribue ensuite les photocopies. Il interroge les participants sur les surprises et les décalages constatés entre ce qu’ils ont proposé et le texte réel.

Dans certains milieux, les symboles de l’Apocalypse sont déjà investis d’une interprétation particulière. C’est l’occasion d’inviter les participants à lire d’abord le texte tel qu’il se présente.

Visite guidée du texte en sous-groupes (40 mn)

Les sous-groupes A répondent à la Visite guidée A « Au sujet de la femme dans Apocalypse 12 » et les sous-groupes B à la Visite Guidée B « au sujet du dragon dans Apocalypse 12 ».

Les deux groupes répondent à la partie « au sujet des versets 10-12 ».

Pour être clair, photocopier sur des feuilles de deux couleurs différentes les instructions pour les sous-groupes A et B. L’animateur invite les participants à utiliser des crayons ou feutres de couleurs différentes pour souligner les différentes recherches dans le texte.

Chaque groupe désigne un animateur et un secrétaire qui note deux ou trois des principales découvertes du groupe au sujet de la femme ou du dragon.

A la fin de la séance, l’animateur invite les secrétaires de groupe à communiquer brièvement en plénière les questions, constats et découvertes du groupe.

Actualisation/appropriation (15 min)

L’animateur reprend la question du signe : les « signes » (symboles…) dans le texte, sont-ils devenus des « signes » (messages…) pour nous ?

L’animateur invite les participants qui le souhaitent à dire une parole sur ce qu’ils ont vécu.

Besoin de mieux comprendre la démarche ? Consulter les  Théories. Pour cette animation, nous vous conseillons L’animateur/trice face aux enjeux de l’animation biblique et Les sous-groupes, pourquoi ? Comment ?