Animation : Que faire de la violence ?

Publics : Adultes Familiers Peu familiers
Méthodes : La parole
Textes bibliques : Genèse
Durées : Moyenne
Guide de l'animateur (PDF)

Si vous avez trouvé cette
animation utile :

Abonnez-vous à la newsletter

Transformer un culte en animation biblique permet aux moins habitués de participer activement à la rencontre. Le thème de la violence et le texte fondateur de Genèse 4.1-16 montrent la pertinence du texte biblique pour éclairer les problématiques actuelles.


Contexte initial

Cette animation a été vécue dans le cadre de cultes spéciaux d’une paroisse réformée. Pour l’occasion, la salle de culte était transformée en café, avec chaises et petites tables, croissants, café, thé, chocolat, etc. Durant une trentaine de minutes les participants ont pu échanger. Ce temps convivial a été suivi d’un moment de louange ; la musique avait une part importante en ce début de culte. Puis, la seconde étape, le culte participatif, a pu commencer.

Intérêt

  • Faire l’expérience que les textes peuvent rejoindre et aider à vivre des préoccupations actuelles
  • Éclairer une problématique à la lumière de plusieurs textes bibliques

Aspects pratiques

Cette animation nécessite la projection de textes bibliques (ordinateur, vidéoprojecteur, mur blanc), sinon des photocopies du texte en nombre suffisant. Il faut aussi préparer des feuilles de papier blanc de petit format, ainsi que des versets bibliques d’espérance, placés dans un petit sac plastique, et une grande poubelle avec un sac plastique adapté à sa taille.

Télécharger les ressources pour le déroulement du culte en un seul document au format PDF.

Consulter d’autres traductions sur le site de l’ABF.

Déroulement

Préparation de la salle (30 mn)

Arriver en avance pour déposer à chaque place un stylo, un exemplaire du QCM et un morceau de papier.

Dans la grande poubelle garnie d’un sac, placer un petit sac contenant les textes bibliques d’espérance préparés avant. Ce sac est caché et fermé au fond du grand sac poubelle. Installer le vidéo ou le rétroprojecteur.

Entrée en matière (10 mn)

L’animateur/trice demande à chaque participant de remplir le QCM trouvé sur sa chaise et de cocher la case qui correspond au mieux à sa réaction spontanée.

Retour rapide sur le QCM : l’animateur demande à ceux qui ont coché la première case de se signaler en levant la main, et ainsi de suite avec chaque case.

L’animateur projette ensuite des définitions de la violence (voir fichier PDF) et les commente brièvement.

Entrée dans le texte (10 mn)

L’animateur sollicite 3 personnes pour lire le texte de Genèse 4.1-16 à trois voix (un narrateur, Caïn et Dieu) pour focaliser l’attention des participants sur la relation entre Caïn et Dieu dans le texte. Durant la lecture, les autres participants écoutent.

Visite guidée du texte biblique (40 mn)

Première étape, en sous-groupes (10 mn)

Chacun reçoit le texte biblique et la visite guidée. L’animateur invite les participants à se tourner les uns vers les autres pour constituer des sous-groupes de 2-3 personnes.

Chacun relit le texte et chaque sous-groupe répond aux questions de la visite guidée.

Deuxième étape, en plénière (10 mn)

L’animateur demande à un sous-groupe de faire part à tous de ses réponses aux questions. Les autres participants, comme l’animateur, peuvent intervenir pour compléter et donner leur avis.

Troisième étape, en solitaire (10 mn)

En silence, chacun écrit ou dessine sur le papier qu’il a trouvé sur son siège ce qui le blesse ou l’a profondément blessé : une violence dont il a été l’objet, ou une violence dont il a été l’auteur. L’animateur précise que ce qui est écrit restera strictement confidentiel et ne sera pas lu.

Lorsqu’ils ont terminé, les participants froissent leur papier. L’animateur passe avec la poubelle auprès d’eux et chacun y dépose son papier, signifiant par là son désir d’en être soulagé, libéré.

Si l’assistance est nombreuse, prévoir le double de matériel (poubelle, etc.) et se faire seconder par une autre personne afin de ne pas perdre de temps à cette étape.

L’animateur explique qu’il va symboliquement déposer la poubelle, pleine de ce qui a été exprimé, au pied de la croix qui est dans l’église ou d’un autre objet, une bougie par exemple, signifiant la présence, l’amour et la miséricorde de Dieu.

Quatrième étape (10mn), en plénière

L’animateur aborde la troisième question de la visite guidée et demande à l’un des sous-groupes de dire quelles ont été ses réponses ; les autres participants peuvent intervenir. Il est bon de prendre le temps de s’arrêter sur chacune des découvertes pour mesurer, dans le texte, le drame de Caïn et découvrir l’attitude de Dieu avant et après le meurtre.

Prolongement de la visite guidée (15 mn)

L’animateur peut proposer au groupe de prolonger ce parcours avec les textes bibliques suivants, à faire entrer en écho les uns avec les autres : Lévitique 19.17-18, Matthieu 5.38-48, Psaume 54 (ou 137), Galates 5.22-23 (ou d’autres textes, selon l’orientation souhaitée).

Appropriation (15 mn)

L’animateur projette et lit l’extrait du texte de Denis Vasse, « La bonne violence » (voir fichier PDF).

Il passe ensuite auprès de chacun et l’invite à piocher un message d’espérance dans le petit sac qui a été caché dans le sac poubelle bien avant le culte. Les participants le gardent pour eux.

L’animateur interroge ensuite les participants, sans attendre de réponse : « Ce qui a été vécu et réfléchi vous aide-t-il à repenser et à mieux vivre vos expériences de violence ? »

Le culte participatif peut se clore sur cette question.

Remarque finale : il va sans dire que le sac poubelle contenant les confidences des participants doit être fermé à la vue de tous, puis jeté dans une benne loin de la salle de culte, ou encore brûlés si le lieu le permet.

Bibliographie

Paul Beauchamp et Denis Vasse, « La violence dans la Bible », Cahier Evangile n°76, 1991.

Daniel Bourguet, Prions les Psaumes, Editions Olivétan, 2007.

Nous vous conseillons de consulter  Théorie Culte et animation biblique