Théorie : Les groupes ont une dynamique

Sujets : Gestion de groupe
J'aime
1 Star1
Loading...
Guide de l'animateur (PDF)

Si vous avez trouvé cette
animation utile :

Abonnez-vous à la newsletter

Avez-vous remarqué qu’un groupe est plus qu’une rencontre d’individus ? Il développe souvent une « vie » à lui !


La dynamique des groupes

La notion de dynamique des groupes est issue de travaux sociologiques et psychologiques. L’expression a été conçue par Kurt Lewin, psychologue américain, en 1944. Elle rend compte du fait qu’un groupe est comme un organisme vivant et développe « une vie intérieure ».

Divers éléments contribuent à cette dynamique :

Appartenance au groupe

Dans un nouveau groupe, le fait d’être accepté est d’une importance vitale : en effet, les participants feront preuve de prudence, voire de méfiance, les uns à l’égard des autres, jusqu’à ce qu’ils se sentent acceptés.

Des personnes en marge d’un groupe sont prêtes à fournir des efforts considérables pour se faire accepter, et ceux qui en constituent le noyau peuvent tout mettre en œuvre pour garder les autres à distance. D’une façon générale, il est assez difficile de se joindre à un groupe déjà constitué.

Les attentes des individus par rapport à un groupe peuvent être très diverses. Et si les objectifs des membres d’un même groupe sont très différents, la vie du groupe risque de devenir difficile.

Rôles individuels au sein du groupe

Au sein d’un groupe, les gens adoptent souvent un rôle, que celui-ci leur soit attribué par les autres membres du groupe ou qu’ils le choisissent eux-mêmes :

  • être attentionné,
  • lancer une discussion,
  • résoudre les conflits,
  • avoir des idées,
  • faire office de dirigeant,
  • d’artiste,
  • de blagueur, etc.

Selon les moments, certains rôles sont bénéfiques pour la vie du groupe, tandis que d’autres mettent le groupe en difficulté.

La communication au sein du groupe

L’animateur peut favoriser le type de communication représenté par le schéma en :

  • encourageant les participants à se parler, à se répondre directement ;
  • rectifiant le tir lorsque les gens lui adressent des remarques destinées à quelqu’un d’autre ;
  • veillant à ce que la discussion du groupe permette à tous ses membres de se voir ;
  • résistant à la tentation de trop intervenir lui-même pour laisser la discussion se dérouler librement, sans trop de coupures, notamment au début ;
  • dédramatisant des tensions en les nommant simplement.