Théorie : Un groupe, qu’est-ce que c’est ?

Sujets : Gestion de groupe
J'aime
1 Star1
Loading...
Guide de l'animateur (PDF)

Si vous avez trouvé cette
animation utile :

Abonnez-vous à la newsletter

Vocabulaire et définitions pour mieux comprendre ce qu’est un groupe afin de faire vivre un groupe biblique !


Définitions

Le mot « groupe » est très récent dans la langue française ; ce n’est qu’à partir du XVIII° siècle qu’il désigne une réunion de personnes. Il vient de l’italien groppo, terme du vocabulaire artistique pour désigner un ensemble d’individus peints ou sculptés en un seul sujet. On rapproche ce terme de celui de « nœud » et suppose qu’il dérive du germain kruppa qui évoque quelque chose de rond.

Voici donc deux perspectives liées à la notion de groupe : le nœud et le rond. Le nœud au sens du degré de cohésion entre les membres et le rond au sens d’un cercle de personnes.

Une définition minimale mais qui dit l’essentiel : un groupe est une réunion de personnes ayant un objectif commun.

Un groupe peut être :

  • centré sur lui-même et ses activités servent à développer les relations entre ses membres ;
  • centré sur sa tâche, ses membres ne se réunissant que pour accomplir celle-ci.

En réalité, tout groupe vit sur ces deux centres de gravité, l’un étant au service de l’autre.

Les différents types de groupes

  • La foule : rassemblement d’individus en grand nombre (cohorte, attroupement, concert, pèlerinage, cortège, etc.) réunis par des contraintes sociales ou conjoncturelles en un même lieu à un même moment. On peut observer certains phénomènes caractéristiques : la recherche par chacun de la satisfaction individuelle immédiate ; l’absence ou le faible niveau des contacts sociaux et des relations humaines ; la contagion des émotions et la propagation rapide d’une agitation née en un point.
  • La bande : les individus y sont réunis par la recherche du semblable (même âge, même niveau social, même idéologie, etc.), pour le plaisir d’être ensemble ; ils recherchent dans ce type de groupe la chaleur sécurisante. La bande a une durée de vie éphémère : elle ne dure que si ses membres n’évoluent pas.
  • Le groupe secondaire ou groupement : organisation qui fonctionne selon un système institutionnel (associations, entreprises, etc.). Elle regroupe des personnes qui ont un/des objectif/s commun/s mais n’ont pas de relations directes entre elles (d’où le qualificatif « secondaire »). La communication au sein de ce type de groupe passe le plus souvent par des intermédiaires ou des représentants.
  • Le groupe primaire ou restreint : le caractère restreint de ce groupe fait que chacun y connaît tous les autres et une relation personnelle peut s’y tisser. Il suppose l’existence d’une situation commune solidarisant ses membres (équipe de travail, conseil d’administration, équipe de foot, etc.). Cette solidarité amène les membres à accepter assez facilement un certain nombre de contraintes ou règles. Les relations sont directes et la communication se fait de vive voix.

Une taille de 6 à 12 personnes est l’idéal pour que l’interaction s’établisse entre tous les membres du groupe, favorisant le dynamisme et la cohésion du groupe.

Voir aussi Théories Vie et mort d’un groupe