Théorie : Visite guidée d’un texte biblique

Sujets : Rapport au texte
J'aime
1 Star1
Loading...
Guide de l'animateur (PDF)

Si vous avez trouvé cette
animation utile :

Abonnez-vous à la newsletter

À la manière d’un guide touristique ou artistique, une visite guidée cherche à rendre les lecteurs attentifs au texte en leur posant des questions stimulantes.


Comment préparer une visite guidée

Il existe deux façons de préparer sa visite guidée : en l’élaborant soi-même ou en adaptant pour son propre contexte une visite établie par d’autres.

1) Elaborer soi-même un itinéraire pour le groupe

Lire un texte passe généralement par 3 étapes : une étape d’observation ; une étape d’analyse ; une étape d’appropriation. Ces étapes s’entremêlent souvent, mais pour la clarté du propos, nous les distinguerons ici.

Travail personnel et préparation des questions

L’animateur doit d’abord réaliser pour lui-même un travail personnel d’observation et d’analyse du texte. Cependant, pour préparer l’animation de groupe, il doit se détacher des aboutissements théologiques ou spirituels auxquels il est arrivé personnellement.

Par contre, il garde ce qui, dans le texte, l’a conduit à ces aboutissements (répétition, opposition inattendue, mot clé …). Il prépare des questions qui aideront le groupe à y faire attention.

L’essentiel est de formuler des questions ouvertes. Une question est ouverte si la réponse n’est pas induite et si elle permet de relire le texte. Elle est fermée si sa réponse se réduit à oui ou à non, ou bien si elle induit une seule « bonne » réponse, ou la réponse attendue par celui qui l’a posée.

Selon les étapes de la séance (découverte, analyse ou appropriation), les questions diffèrent. Par exemple, Qu’est-ce qui est important dans ce texte ? est une question d’observation objective alors que, Qu’est-ce qui, pour vous, est important dans ce texte ? est une question subjective qui autorise des réponses personnelles diverses.

Voici des exemples de questions dont l’animateur peut se servir. Il lui revient de choisir parmi elles celles qui lui semblent particulièrement pertinentes pour l’étude du texte ou de les reformuler.

Pour un récit

Observation, relever : les mots ou expressions qui reviennent, se correspondent, s’opposent ; les lieux, les déplacements ; les indications de temps ; comment le texte nomme les personnages, les groupes et décrit ce qu’ils font/disent ; le rythme du texte (sur quoi s’arrête-t-il ? sur quoi passe-t-il rapidement ?).
Analyse, repérer : ce qui se passe dans le texte, qui fait quoi, cherche quoi ; ce qui change entre le début et la fin du texte, les étapes et les agents du changement ; la fonction du texte dans son contexte (livre, chapitre).

Pour un discours (ex. un passage d’une lettre de Paul)

Observation, relever : les mots et notions qui reviennent ou développent une même idée/qui s’opposent ; les verbes, modes et temps ; les articulations (questions, affirmations, particules comme « en effet », « car », etc.).
Analyse, relever : la progression des idées ou des arguments ; les éléments concernant les destinataires (qui sont-ils ? comment ce texte vient-il les rejoindre ?, les conforter, les faire changer ?).

2) Utiliser un itinéraire établi par d’autres

Rendez-vous dans la page Animations de ce site pour utiliser l’une des visites guidées proposées. Toutefois, il est primordial de vous approprier les questions pendant votre travail de préparation – de les lire, de choisir les plus pertinentes, de les reformuler, etc.

NB Il n’est pas nécessaire d’utiliser, lors de l’animation, toutes les questions que vous aurez préparées.

Le groupe peut, par lui-même, emprunter un autre chemin dans le texte, sans passer par les questions que vous avez préparées. Il est important alors, de privilégier ce chemin-là.