Animation : S’engager dans la société – Matthieu 5.13-15

Publics : Adultes Familiers Jeunes Peu familiers
Méthodes : L'écrit L'imagination La parole Les sens
Textes bibliques : Matthieu
Durées : Moyenne
Guide de l'animateur (PDF)

Si vous avez trouvé cette
animation utile :

Abonnez-vous à la newsletter

Quelle est la position du chrétien dans la société ? A-t-il un rôle à jouer ? Lire les textes bibliques ensemble peut-il stimuler notre réflexion ? Cette animation propose de fournir des pistes de réflexion au sujet de l’engagement du chrétien.


Contexte initial

Cette animation est reprise et modifiée à partir du livret conçu par la Ligue pour la lecture de la Bible Efferv’essence : Ressources d’études bibliques et de thèmes pour jeunes (compilation des 4 tomes). Son objectif est de proposer des études et animations bibliques pour faciliter la lecture de la Bible en groupe.

jumelles Intérêt

  • Aborder deux versets très connus mais qui peuvent être compliqués à comprendre concrètement.
  • Fournir des pistes de réflexion sur le rôle que le chrétien peut jouer dans la  société.

Aspects pratiques :

Prévoir une salle assez grande pour accueillir tous les participants, les groupes s’installeront autour de tables et de chaises ; un paperboard, un marqueur, des stylos et des post-it seront utiles. Veiller à acheter des chips sans sel ou à faire vous-même du popcorn non assaisonné de sorte à à illustrer et à actualiser le texte.

Déroulement :

Accueil et présentations (5 mn)

L’animateur propose sur la table principale des popcorns natures ou bien des chips sans sel (trouvables sur Internet et qui illustre ce qui va suivre). Les participants sont libres d’en manger, ne pas hésiter à les y inciter. Observer les réactions : si certains se plaignent ou font la grimace, l’animateur annonce qu’il a gardé le sel pour quelque chose de plus important ou bien qu’il préfère manger sans sel.

lampe Entrée en matière (20 min)

Des questions peuvent être posées pour lancer la discussion :

  • Que pensez-vous de la nourriture sans sel ? Avez-vous déjà mangé du pain sans sel ? Des pâtes sans sel ?
  • Peut-on s’en passer facilement ?
  • Savez-vous à quoi servait le sel avant ? (expliquer qu’il permettait de conserver les aliments et constituait même une monnaie d’échange tellement il était précieux).
  • Que pensez-vous du sel sans la nourriture ? En consommez-vous tel quel ?

 Visite guidée du texte biblique (10 mn)

L’animateur demande à l’assemblée de se réunir en groupe de 3 ou 4 personnes, puis lit le passage de Matthieu 5,3-15 et donne les photocopies de ce texte aux participants. Il distribue ensuite les questions prévues pour aborder le texte. L’animateur circule entre les tables, afin de veiller à ce que chacun puisse s’exprimer et à faciliter les réflexions.

Questions relatives au texte abordé (avec réponses possibles pour l’animateur, ne pas hésiter à les développer) :

Quel rapport entre ce que nous venons de vivre (les popcorns ou les chips sans sel), le sel seul sans nourriture et les paroles de Jésus ?

À quoi peut-on comparer des chrétiens qui ne s’engagent pas dans le monde ? A du sel sans nourriture.

À quoi peut-on comparer le monde sans les chrétiens ?

À de la nourriture sans sel.

Quel est le rôle du chrétien selon Jésus ?

À s’engager dans la société pour apporter du goût, de la lumière.

Télécharger le texte biblique, les autres textes à consulter et la Visite guidée en un seul document au format PDF.

Consulter d’autres traductions sur le site de l’ABF.

Bilan de la Visite guidée (10 mn)

Les différents groupes de participants sont appelés à s’exprimer l’un après l’autre, par un porte-parole désigné. Une fois chaque retour fait, demander si quelqu’un souhaite ajouter un élément, puis synthétiser les réponses entendues pour résumer les différents points de vue. Ne pas hésiter à utiliser le paperboard pour résumer les discussions.

 Appropriation, actualisation (10 mn)

Proposer stylos et post-it sur lesquels y écrire toutes les idées de lieux ou d’actions dans lesquels  les chrétiens pourraient s’engager dans le but de donner du « goût » au monde. Les participants colleront ensuite ces post-it sur le mur ou sur une nouvelle page du paperboard.

Pour finir, l’animateur peut proposer à ceux qui le souhaitent de prier à voix haute si le contexte s’y prête, mais préciser que ce n’est pas une obligation ; il est aussi possible de prier en son for intérieur.