Théorie : Animer à plusieurs

Sujets : Rôle de l'animateur
J'aime
1 Star1
Loading...
Guide de l'animateur (PDF)

Si vous avez trouvé cette
animation utile :

Abonnez-vous à la newsletter

La fonction d’animation peut être tenue par une équipe de deux ou plusieurs personnes pour la rendre à la fois plus facile à assumer et plus efficace. Il est alors précieux de prévoir une répartition des tâches entre les membres de l’équipe et une préparation en commun de l’animation.


L’animateur/trice d’un groupe de lecteurs de la Bible doit faire face à de multiples tâches et maîtriser plusieurs outils et techniques, voir Théorie Animer un groupe de lecteurs de la Bible. Comment répartir les tâches au mieux ? Les tâches, les fonctions et les moments doivent être bien définis, mais ne sont pas forcément figés. Certaines tâches peuvent être assumées à tour de rôle.

Répartir les tâches

Se répartir entre deux ou plusieurs personnes les tâches propres à l’animation biblique :

  • l’une, par exemple, assume plus particulièrement tout ce qui concerne l’aspect pratique : matériel, salle, accueil et confort du groupe (boissons, biscuits, pauses éventuelles)
  • l’autre, le respect des règles pour le travail en commun (circulation de la parole, compréhension des consignes, etc.)
  • une troisième personne peut avoir un rôle d’observation.

Répartir les tâches en fonction des moments de l’animation

Une autre manière d’animer en équipe est de se répartir les différents moments de l’animation (particulièrement lors d’une animation longue, journée, week-end, etc.). Pendant qu’une personne prend en charge la session, les autres lui servent de soutien en prenant une partie de sa responsabilité, comme par ex. la circulation de la parole, le rôle de scribe si un paperboard est utilisé.

Répartir les rôles entre celui de faire vivre le respect du texte d’une part, et celui de faire vivre le respect mutuel entre les membres du groupe d’autre part.

En ce qui concerne le respect du texte, il n’est pas nécessaire d’avoir des connaissances bibliques extraordinaires, mais il est nécessaire de savoir où trouver certains éléments, soit dans du matériel imprimé (notes, cartes et annexes des Bibles, dictionnaires, concordances, commentaires…), soit auprès de personnes spécialisées. Il faut ensuite prendre de la distance par rapport à ces connaissances pour sa propre lecture du texte et pour préparer la lecture en groupe, voir Théorie Lire un texte biblique en groupe.

La tâche est facilitée si la lecture en groupe peut être prise en charge par deux personnes, l’une assumant la fonction d’animation, l’autre la fonction d’« expert biblique » :

  • La fonction d’animation assume les objectifs et les méthodes propres à l’animation
  • La fonction d’« expert biblique » prend en charge les apports historiques, contextuels, théologiques nécessaires à la compréhension du texte. Elle vérifie aussi que les éléments essentiels et les enjeux du texte aient bien été pris en compte, en particulier au moment du bilan de la Visite guidée.

Préparer l’animation biblique en commun

Animer en commun nécessite une préparation commune qui inclut tous les aspects de la lecture en groupe : le travail préalable sur le texte comme le choix des méthodes et l’organisation du temps.

La répartition des tâches doit être à la fois bien définie et respectée, et permettre une certaine souplesse capable d’accueillir l’imprévu. S’il n’est pas en première ligne, un des membres de l’équipe peut suppléer à un oubli et/ou observer le fonctionnement du groupe en vue de l’évaluation.

Dans le cas d’une animation longue, il est bon que les membres de l’équipe fassent régulièrement le point entre eux. Toutefois, elle doit veiller à ne pas « faire groupe ».

Voir aussi Théories Le rôle et la fonction de l’animateur/triceL’animateur/trice face aux enjeux de l’animation biblique.